#23850
PeriPeri
Participant

Bonjour,

Bizarrement ce sujet est remonté à la surface. Il est rare de lire le témoignage d’une femme sur ce forum.
Quand j’étais en couple, en y repensant avec nostalgie, les caresses de ma jeune compagne m’ont ouvert à un certain lâcher prise dans ma sexualité. Auparavant, j’avais toujours l’impression de ne pas vivre mon plaisir à fond. J’étais toujours entrain de raisonner, incapable de me laisser aller. C’était elle, pourtant, qui était reticente aux rapports oraux alors qu’elle s’y prenait merveilleusement bien. Le plaisir qu’elle me donnait était si intense que je jurais sans pouvoir me contrôler. Nos coïts la satisfaisaient pleinement mais moi j’ai mis plus de temps avant d’y retrouver l’explosion de ses fameuses gâteries.
A cette époque, je ne m’inquiétais pas des différentes techniques, ce que je vivais était déjà prenant. Nos habitudes de vie n’étaient pas stables et prendre du recul était difficile. Chez d’autres c’est l’inverse qui mène au même résultat : une vie trop réglée qui aboutit au rejet de ce qui paraît anticonformiste. A l’heure de l’asepsie généralisée et des divers conservatismes on a vite fait de renier un organe odorant. Je me trompe peut-être dans votre cas mais l’alimentation a une influence direct sur nos sécrétions corporelles…
Bref, je vous en prie @nadine1992, donnez-nous de vos nouvelles.