#24311
AvatarRodward
Participant

Bonjour à tous !

Depuis quelques mois, mes sessions se font relativement rares, mais désirées, car à l’époque, l’envie d’orgasme me faisait faire souvent des sessions, mais sans réelle envie, à l’heure d’aujourd’hui, j’effectue des séances lorsque mon emploi du temps le permet, mais également lorsque l’envie en est présente, ce qui apporte plus de plaisir et soulagement j’ai pu constater.

Je n’ai pu faire qu’une ou deux sessions en un mois, j’atteins les mêmes pics où le plaisir commence à devenir important et s’amplifie, sans cependant dépasser encore ce stade.

J’ai noté cependant plusieurs choses, la première étant durant le début où la prostate commence à générer ‘sérieusement’ du plaisir (Tiens, au même moment où j’écris cela je sens ma prostate qui fourmille et m’appelle..) je ressentais habituellement des légères « impulsions » qui venait en rythme, qui s’accéléraient, puis s’éteignaient, et ça recommençaient, etc… Et durant ma dernière session, ce plaisir ne s’éteignait pas, mais restait en veille et présent entre deux montées de plaisir, ce qui me faisais penser qu’étonnamment, même si techniquement l’aneros fait un mouvement de va-et-vient, le plaisir ce jour là ne partait plus (du moment que je ne bougeait pas de position bien entendu)

Par moments j’ai également senti une accélération cardiaque et respiratoire, voir même musculaires, mais parfois sans plaisir, parfois avec, parfois du plaisir sans aucun de ces signes, bref rien de très précis encore.

Il y a eu une montée où tous les signes sont apparus (Accélérations, spasmes et plaisir) mais qui se sont dissipés après quelques instants, c’est hélas le « problème » qui fait que je n’atteins pas certains plaisirs, c’est le fait que les sensations retombent, au lieu d’enchaîner, ce qui après trois quart d’heure, me fait un peu perdre patience.

Mais je garde espoir et motivation !

Bonne journée à tous