#24429
bzobzo
Participant

Batman, Superman, Spiderman
mais mon préféré, c’est Prostatoman, ça c’est du super pouvoir!

Daredevil, Daredecampagne, ah non celui-là il n’existe pas,
il n’y a pas de super-héros à la campagne, ils préfèrent les villes…
les petits oiseaux, les papillons, la verdure, cela les motivent pas plus que cela

Ai-je déjà écrit à quel point j’adore m’uriner dessus
après une séance en tête à tête avec mon masseur,
enfin je devrai plutôt écrire, tête à tête entre mon masseur et ma prostate
auquel moi, j’ai l’honneur d’assister,
de fournir la bidoche pour le barbecul

Le masseur à peine éjecté donc, je referme les yeux, je me détends
et puis je fais monter lentement l’urine,
le liquide chaud se répand autour mon bas ventre, de mon sexe,
celui-ci se durcit un peu, s’arque-boute, tremblote,
la chaleur humide, maintenant que le flot est régulier,
se répand sur mon ventre en caresses sophistiquées,
atteint mon cou, mon visage quand le jet se fait plus fort brusquement,
je sors la langue pour cueillir quelques gouttes à portée de bouche
des petites flaques se sont formées ici et là,
réchauffement climatique, micro-climat

toute cette zone est dans un état d’excitation maximale
après la séance avec ses orgasmes, voire son ou ses super O,
les sensations sont exacerbées,
assez identique d’une part à une éjaculation sauf qu’il y a plus de liquide émis
et que cela dure donc plus longtemps
et puis il y a les fourmillements comme de minuscules caresses
occasionnées par les gouttelettes chaudes courant sur la peau
toutes ses sensations conjuguées me font gémir et râler sans discontinuité
pendant de longues secondes encore

temps d’aller laver le matériel et la barbaque

petite parenthèse, j’utilise des protège-matelas imperméables durant mes séances,
cela me permet de bouger autant que je veux sans risque de salissure aucune
et puis après quand je m’arrose religieusement, cela ne craint rien non plus
après directement dans la machine à laver avec un programme court
et hop le tour est joué