#24481
AndranerosAndraneros
Modérateur

Si on classe la fréquence des occurrences en rarement, régulièrement, souvent et très souvent je dirais que, selon mes lectures, le phénomène d’orgasmes sans insertion de masseur est régulièrement mentionné, particulièrement sur le forum de la marque Aneros. Ces orgasmes « à vide » apparaissent le plus souvent comme une étape supplémentaire du cheminement d’un utilisateur expérimenté. Ils apparaissent plus rarement comme un phénomène parallèle à l’apprentissage « normal » et encore plus rarement comme la voie principale de découverte du plaisir prostatique. Ils sont plus souvent constatés dans le cours normal de la journée que pendant la nuit. En résumé @lerris, souvent non mais votre situation n’est pas exceptionnelle.

En ce qui me concerne, j’ai découvert l’orgasme prostatique en m’endormant avec l’Helix en place et en étant réveillé plus tard dans la nuit par les effets de sa présence. Lorsque j’ai ressenti des sensations de même nature sans masseur, je n’ai pas été surpris. Au début j’ai été gêné par les contractures qui en résultaient du haut du dos jusqu’aux mollets. Il m’a donc fallu prendre bien conscience que ce que je ressentais ainsi était en fait la manifestation sans masseur de vagues de plaisir et que je devais les accepter en me détendant pour laisser le plaisir m’envahir. Maintenant j’ai des orgasmes nocturnes presque quotidiennement, avec ou sans masseur. Je n’ai pratiquement pas souffert du manque de sommeil ; quand je travaillais je ne dormais que six heures par nuit et depuis ma retraite j’ai évidemment des facilités pour gérer mon temps de sommeil.

Continuez comme vous le faites, avec des sessions légères, espacées et consacrées à la relaxation et à la perception du plaisir sans aucune attente. Même attitude la nuit ; quand un orgasme monte laissez-vous envahir par le plaisir en vivant pleinement l’instant présent sans penser à rien d’autre. Bon cheminement @lerris.