#24483
bzobzo
Participant

ah j’étais vraiment en roue libre par moments ce soir,
j’ai eu entre autres vers la fin cinq bonnes minutes où chaque nouvelle pression du masseur sur ma prostate,
m’arrachait des larmes,pas quelques petites gouttes, non,
cela dégoulinait, cela débordait, une vraie inondation

chaque nouvelle pression sur la prostate déclenchait comme un énorme coup de piston
qui remontait à toute allure depuis mon fondement,
faisant tournoyer chaque fibre de mon être au passage,
pour venir exploser juste derrière mes yeux comme une grosse vague se fracassant contre une digue,
ces larmes, c’était de l’éjaculation quelque part

c’était intense, c’était nouveau, vivement remettre cela,
creusons le sujet des super O, voyons voir jusqu’où on peut aller