#24551
bzobzo
Participant

« l’homme est une femme qui s’ignore »,
je suis assez d’accord avec toi, cela devient de plus en plus évident pour moi
au fur et à mesure que j’évolue dans ma pratique

et le plaisir, oui désormais je le ressens dès l’insertion du masseur dans tout mon corps,
de la tête aux pieds, plus seulement au cours des orgasmes et des super O,
c’est comme une propagation, une diffusion instantanée des sensations à l’entièreté du corps
dès que les mains entrent en action en coordination avec les contractions du masseur.
Mieux, c’est d’une intensité maximale quasi immédiatement,
alors qu’avant (il y a quelques jours à peine) il me fallait une demie à trois quart d’heure de préliminaires
pour arriver à la même intensité

cette féminisation du corps durant la séance, j’en ai pris conscience peu à peu,
elle m’a étonné d’abord, on est timide dans un premier temps
face à quelque chose de si puissamment nouveau et en apparence étranger à notre nature
et c’est normal
mais depuis je ne cesse d’être émerveillé et fasciné jour après jour,
c’est tellement mystérieux que nous ayons cela en nous,
j’explore cette voie avec gourmandise, curiosité et totale confiance
car en plus de l’extraordinaire plaisir ressenti au cours de la séance,
après, c’est un bien-être olympien, une sensation d’équilibre et d’apaisement profonds
qui m’habitent,
une impression aussi d’avoir vécu une aventure hors du commun,
une exploration au goût d’illimité