#24552
bzobzo
Participant

mes mains, les contractions volontaires avec le masseur,
c’est tout ce qu’il y a de mâle en moi pour l’instant,
tout le reste n’est plus que chair ouverte sur l’océan

je me suis éloigné de tout, les berges sont loin,
une soie en furie sous mon visage,
un tam-tam soyeux dans mes veines,
les yeux ouverts, les yeux grand ouverts
mais ne voyant plus rien d’autre que les éclairs qui montent