#24697
AvatarPhilmarillon
Participant

Bonjour je suis nouveau sur ce forum et je voudrais tout d’abord féliciter les créateurs et les modérateurs de ce site et de ce forum ainsi que les intervenants pour la qualité de leurs propos de leur conseils.j’ai 55 ans de formation médicale ,marié avec enfants menant une vie tranquille sans adultère mais en pratiquant depuis toujours l’onanisme plusieurs fois par semaine en complément d’une sexualité de couple plutôt satisfaisante
J’ai toujours été intéressé par la sexologie et les nouvelles pratiques sexuelles très souvent misent en valeur par les homosexuels.
Depuis quelques semaines je me suis penché sur le plaisir prostatique
Tout me séduit dans cette démarche:
L’approche anatomique, intellectuelle ,la mise en valeur et la connaissance de son corps le temps à consacrer à cette quête et donc à soi .
C’est aussi une thérapie motivante contre le stress et le surmenage avec pour effets des sensations nouvelles douces profondes relaxantes et au bout du bout le saint graal le fameux superO
La perspective de le sentir habiter un corps féminin me passionne également.cela fait bien longtemps que la frontière des sexes n’est plus aussi franche. mais mon approche est celle d’une femme cherchant le plaisir solitaire plutôt que celle subissant les assauts frénétiques d’un amant vigoureux
Me voici donc après plusieurs séances de découverte de qualité inégale aux portes d’une nouvelle étape :
Les tant espérés mouvements involontaires
Étonnamment mes jambes nom bassin se convulsent tandis que l’aneros semble aspiré et statique , c’est un peu comme si mon corps tournoyait autour de lui pour le masser
Cette situation m’attire autant qu’elle me questionne ; d’un côté je me laisse aller là où mon corps m’entraine et je sens une montée en puissance ,mais d’un autre côté l’aspect frénétique de la situation ne semble pas correspondre à l’approche de l’orgasme prostatique tel qu’il est décrit dans l’excellent traité de l’aneros
La séance s’est achevée faute de temps sur ce constat; pas encore de superO mais je devine plus précisément encore à Quoi il doit ressembler