#24785
AndranerosAndraneros
Modérateur

@michdalm vous avez fait de magnifiques progrès en deux mois :

J’explore ma « nouvelle » sexualité depuis Octobre 2017,

La description de votre session est passionnante. Vous n’avez nul besoin de « rentrer dans les classifications ». Votre session vous a offert plusieurs orgasmes qui, à vous lire, vous ont bouleversé. A ce jour, pour vous, ce sont des super Os’. La suite de votre cheminement vous fera découvrir comment vos sensations vont encore s’intensifier, comment vous plongerez dans la jouissance de plus en plus facilement comme vous avez déjà pu le constater :

Ca fait à peine 20mn que je suis sur mon lit alors qu’il m’en faut habituellement 30 ou 40 pour arriver au même stade.

Vous nous avez dit le 5 décembre :

J’ai posté la nuit dernière un sujet sur le forum qui développe mon cheminement(« Découverte, sensation mais une question : est-ce un Orgasme ou pas ? »), cette impatience est clairement exprimé mais je pense avoir passé ce cap et apprend à laisser faire mon corps.


@jieffe
dit :

Tu sembles avoir laissé la place au ressenti des sensations, et ça a porté ses fruits. Ton corps semble avoir pris le contrôle.

Le problème, que vous avez finalement résolu, est que de nombreux débutants ont besoin de ressentir les premiers effets du massage prostatique pour comprendre comment ils doivent engager leurs sessions. Votre témoignage @michdalm les aidera à gagner du temps.
Vous nous dites le 5 décembre :

j’ai 38 ans, marié depuis 18 ans avec ma première partenaire sexuelle,

Vous nous dites hier :

j’ai maintenant tout un panel de sensations à explorer pour apprendre à connaître mon corps, en jouir mais surtout pour en faire profiter ma femme… si je trouve le courage de partager ça avec elle un jour.

Ce que vous êtes en train de vivre est le résultat d’un véritable travail de développement personnel. Imaginez-vous suivre, en dehors de votre cadre familial, une formation à la méditation qui vous apporte de nouvelles aptitudes et ne pas en parler avec votre femme qui partage votre vie depuis dix-huit ans ? Imaginez-vous ne pas partager avec elle vos progrès au fur et à mesure des sessions ? C’est exactement ce que vous faites.

Vous ne nous avez rien dit de la manière dont votre femme vit sa sexualité, la vôtre et celle de votre couple. Je ne peux donc pas vous donner de conseil adapté à votre situation. Cependant la stabilité de votre relation permet d’envisager une belle complicité et donc la possibilité d’échanges francs y compris sur des sujets apparemment sensibles ou ignorés jusqu’à maintenant.

Vos magnifiques progrès en deux mois et ceux que vous allez faire vous ont changé et vous changeront vraisemblablement encore plus dans le futur. Mais ils ne changent en rien ce que vous éprouvez pour votre femme ; au contraire, comme vous avez pu ou pourrez le lire sur le forum, ils vous apportent une meilleure compréhension de sa propre jouissance et vont vous permettre de vous occuper d’elle pendant vos ébats encore mieux que vous le faites, si c’est possible.

En prolongeant cette clandestinité vous courez le risque qu’elle découvre ce que vous faites « en cachette » et donc le risque d’une crise causée par un sentiment compréhensible de trahison. L’approche peut se faire sous plusieurs angles :
1. A partir du site de la société paramédicale High Island Health qui fabrique et distribue des produits paramédicaux pour lutter contre les affections bénignes de la prostate. Votre souci de la santé de votre prostate sera d’autant plus vraisemblable que vous êtes déjà attentif à votre état de santé et de forme physique.
2. A partir d’articles de plus en plus nombreux sur cette forme de plaisir masculin dont en particulier ceux très récents publiés dans 20minutes le 6 novembre, après d’autres dans les rubriques sexologie de nombreux magazines y compris féminins.
3. A partir d’une démarche, partagée ou non, de renouveler et d’élargir votre expérience sexuelle après 18 ans. Si elle utilise déjà des jouets ça me paraît assez facile de lui expliquer que vous avez ressenti le même besoin. Si ce n’est pas le cas vous pouvez lui proposer de faire cette expérience (le Womanizer est d’une redoutable efficacité, a une forme plutôt discrète (surtout le modèle blanc) et n’étant pas pénétrant ne peut pas l’intimider).
4. A partir des changements très profonds, même s’ils sont progressifs, de votre sensualité qui lui échapperont de moins en moins pendant vos ébats.
Je suis persuadé que votre magnifique cheminement doit vous conduire à aborder ce sujet avec votre femme. Comme elle constatera, si elle en a besoin, que cela ne retire rien du tout à votre relation au pire elle vous laissera faire sans vouloir y être mêlée, au mieux elle vous encouragera et peut-être même participera à votre démarche de découverte sensuelle.

Bon cheminement @michdalm.