#24913
bzobzo
Participant

chacun est un cas d’espèce,nos parcours ont beaucoup de points communs
mais ils auront toujours des différences, parfois très nettes

et c’est tant mieux

concernant les contractions involontaires,
j’en ai des légères régulièrement
et des violentes, très violentes même, de temps à autre durant les orgasmes très puissant,
ceux qui sont qualifiés de super O.

C’est assez impressionnant, cela déconcerte au début,
moi ils ne me dérange absolument pas
dans la mesure où je sais qu’ils accompagnent chez moi les moments paroxystiques,
ils provoquent un surcroît de plaisir,
c’est comme un gros tambour qui rend encore plus fou
le désordre de plus en plus luxuriant de l’orgasme chez moi,
c’est un signal que le délire atteint un niveau rare
et qu’il va encore monter plus haut grâce à ces tremblements et convulsions involontaires,
je m’y laisse bien aller
et c’est la jouissance sur des montagnes russes
qui partent dans toutes les directions, plongent, remontent,
virent à gauche, virent à droite à toute vitesse

enfin bon, que du plaisir, quoi quand on les accueillent avec gourmandise

ceci dit, des contractions involontaires violentes,
je n’en ai jamais eu en-dehors des orgasmes,
juste de légères