#24915
bzobzo
Participant

C’est un peu ce que j’espère, que la découverte du plaisir prostatique m’apaise, bien que je ne sois pas particulièrement ni inquiet, ni stressé, ni même dépressif. Mais j’ai comme l’impression que cette découverte peut nous permettre d’être plus serein dans la vie, plus ouvert, plus compréhensif et indulgent envers autrui.

alors en essayant d’être le plus objectif possible

-plus tolérant, plus ouvert , je le suis certainement depuis que j’ai commencé le massage prostatique,
non pas que j’ai été avant quelqu’un d’intolérant, de coincé, loin de là
ce que je veux dire que m’enfoncer régulièrement dans le fondement un masseur prostatique,
et puis de gémir et de bouger de plus en plus comme une femme durant mes séances,
d’avoir fait sauter beaucoup de barrières et de tabous,
ont fait bouger des lignes en moi, je sens une rare liberté en moi à présent
et qui se traduit par une beaucoup plus grande ouverture d’esprit,
c’est presque quelque chose de mécanique, un phénomène de vases communicants

il me plait également de penser que la pratique du massage prostatique a une dimension presque spirituelle. Et si l’on se réfère aux écrits de personnes telles que toi, et il y en a eu d’autres (je pense à Hyménée et Lucky entre autres), on ne peut s’empêcher de penser qu’il se passe quelque chose (de bien) dans la pratique de l’Aneros

certainement,
il y a eu des moments durant des orgasmes particulièrement longs
ou quand ils arrivent les uns après les autres, où le délire était devenu total,
où soudainement j’ai entrevu quelque chose à travers le rideau intense et brouillé du plaisir,
c’est comme si tu étais au fond d’une barque minuscule chahutée de toutes parts,
tu as les yeux fermés, tu es bercé, enivré par les sensations extraordinaires qui arrivent de tous côtés
mais tout d’un coup tu ouvres les yeux et tu regardes par dessus le bord
et là tu entrevois un horizon dantesque et ses couleurs magnifiques par-dessus les flots agités,
cela ne dure qu’un instant car déjà tu es emporté, entraîné, à nouveau par tes sensations
mais tu as vu quelque chose grâce à l’état dans lequel tu es
et qui était grandiose

On ne retrouve pas ça dans la pratique de la masturbation…

je ne me masturbes, cela n’a pas grand intérêt autre que le vide-couilles,
je n’en ressens pas le besoin, je ne regarde pas de porno

le massage prostatique apporte un véritable épanouissement,
il enrichit quelque part contrairement à la masturbation qui appauvrit, je trouve

cela doit être un complément merveilleux à un homme en couple,
le ou la compagne bénéficiant aussi de cet enrichissement

après une séance très fructueuse, je me sens merveilleusement bien, détendu, épanoui,
j’adore cet état, on sent notre corps apaisé, satisfait, souple, délié, libre
on lui a procuré une nourriture rare qui est son besoin intime le plus nécessaire,
qui huile des rouages dans les profondeurs