#24929
bzobzo
Participant

pas vraiment d’excitation avant d’aller aux selles

il est vrai qu’on peut éprouver parfois un plaisir fugace au passage de certains étrons
qui titille sur leur chemin peut-être la prostate
ou leur frottement sur les parois, que sais-je

mais bon c’est quand même assez anecdotique, il me semble

Alors, si l’on pratique des contractions cette fois, attention, volontaires ! Quelles involontaires favorisons nous ?

tout ce que je peux te répondre, c’est quand j’ai des contractions involontaires qui s’y mettent sérieusement,
tout mon tronc, tout mon bassin, se mettent à trembler, sont pris de convulsions,
cela peut parfois durer plusieurs minutes et c’est splendide

c’était comme si chaque cellule de mon corps avait droit à un traitement spécial,
un shaker par cellule, c’était d’une sauvagerie incroyable,
les tremblements, les soubresauts, les convulsions
et puis l’intensité de l’orgasme qui ne baissait pas, le tout se mélangeant,
une danse barbare et frénétique de toutes les cellules de mon corps,
j’avais l’impression d’exploser

cela n’aurait pas donné un spectacle très rassurant si j’avais eu un spectateur,
je devais avoir l’air d’un épileptique en pleine crise