#25026
AndranerosAndraneros
Modérateur

Excellente remarque @voyageur. Elle permet de revenir à la base de la pédagogie de l’orgasme prostatique.

Dans notre société, sauf exception, le débutant connaît bien les sensations associées à l’orgasme avec éjaculation déclenché par la stimulation de son pénis et de la zone érogène qui l’entoure ; au contraire, sauf exception, il ignore tout des sensations associées à la stimulation de sa prostate, glande dont il a surtout entendu parler en classe de sciences naturelles ou dans des conversations peu joyeuses sur les conséquences du vieillissement chez l’homme.

Il est donc logique de conseiller à celui qui découvre qu’il peut exister une autre voie au plaisir orgasmique de bien séparer son exploration prostatique de son expérience pénienne. Les sensations nouvelles qu’il doit découvrir sont extrêmement faibles au début. S’il mélange les deux stimulations, les sensations prostatiques seront noyées par celles en provenance du pénis. Tous ses efforts pour les développer seront balayés par la violence du réflexe éjaculatoire. Pour faciliter la croissance d’une plante fragile, on la soigne à l’abri du vent.

Cette séparation initiale est d’autant plus importante que l’état d’esprit pour découvrir le plaisir prostatique est en outre très différent de celui qui gouverne le plaisir de l’éjaculation, pour ne pas dire souvent à l’opposé.

Ce besoin d’apprendre à identifier des sensations différentes, très légères n’existe plus pour celui qui connaît l’orgasme prostatique. Plus il pratique, plus cette autre voie du plaisir prend naturellement sa place à côté de la voie éjaculatoire. Le risque de l’écrasement n’existe plus. De nouveaux réflexes se sont créés par reprogrammation (« re-wiring »). Celui qui a le bonheur d’arriver à ce stade peut même découvrir, comme c’est mon cas, que sa prostate réagit positivement à de plus en plus de stimulations, même appliquées sur d’autres organes. C’est ainsi que ma prostate réagit, même sans insertion de masseur, à des attouchements sur toutes les parties érogénisées de mon corps.
Bon cheminement @voyageur.