#25060
JieffeJieffe
Participant

à un moment donné, je l’avais dénommé la fée Carabosse, mon masseur

dans mon thread Prostatome I, pendant une bonne partie, je l’ai appelé ainsi,
Carabosse, ma bonne fée

Merci bzo, je me sens moins seul 🙂

j’ai été ainsi aussi pendant des semaines, il me manquait le petit quelque chose,
cela veut dire que quelque part au fond de toi, tu t’attends à quelque chose durant ta séance,
mais quand tu te mets au lit, il faut vider ta tête, te laisser aller, ne rien attendre,
laisser libre cours à ses instincts, à ses pulsions,
encore une fois, le relâchement c’est un mécanisme dans sa tête, pas un relâchement physique, celui-ci n’est que la conséquence du relâchement dans sa tête

Merci du conseil bzo, je vais y travailler. Toi aussi tu as connu ça, cette sensation du petit déclic qui manque? Cela confirme que ce que je vis aujourd’hui n’est qu’un début. Je me suis demandé si ce n’était pas ça finalement le super O’ et que je ne sais pas le reconnaître, ou bien que je m’étais imaginé bien plus. C’est juste une réflexion comme ça, je ne me reconnais pas dans les descriptions que vous faîtes, mais je ne peux m’empêcher de réfléchir sur ma pratique ni de l’analyser.

j’ai précisé que c’était la règle générale chez moi,
je ne sais pas si on peut généraliser cela à tout le monde

C’est bien pourquoi je précise ‘bien que ce ne soit pas une règle’, mais les témoignages se recoupent tout de même.

cela rejoint ce que j’ai écrit plus haut, tu n’es pas encore assez dans l’instant, ici et maintenant
mais cela viendrait aussi, cela crée une frustration mais c’est une étape que tu surmonteras,
c’est une question de bien se relâcher dans sa tête, de se laisser aller,
de bien vivre dans l’instant ce que tu fais

Oui, tu dois avoir raison. Je vais y travailler. Je n’ai pas vraiment de frustration à ce sujet, mais c’est vrai que je trouve ça dommage. Je vais m’y attacher.

que tu éprouves des frustrations, c’est normal, tu aimerais que les choses ailles plus vite, tu aimerais éprouver des orgasmes d’une extraordinaire intensité, qui durent plusieurs minutes, c’est normal

Ben comme je l’ai écrit plus haut, je n’éprouve sincèrement par trop de frustration, bien moins qu’il y a quelques jours. J’ai l’impression d’avoir passer un cap à ce sujet, et au sujet de l’impatiente aussi. Je pars dans l’esprit que si je rate la séance, et bien ce n’est pas grave, et que toute séance est bonnes: si tu n’as pas ressenti de plaisir, tu as avancé dans ton entraînement, même si ce n’est pas flagrant sur le moment. J’espère que ça va continuer. Comme tu l’écris plus loin, je suis persuadé qu’il faut du temps, et que tout demande de l’apprentissage et de la pratique. Ce n’est pas la lecture d’un traité sur la soudure qui fait de toi un soudeur. Cet apprentissage devient de plus en plus passionnant et chaque séance m’apporte son lot de satisfaction. Pourvu qu’ ça dure. Alors non, pas vraiment de frustration, en revanche une grande envie de vivre de magnifiques orgasmes, ça c’est certain.

de toutes les façons, tu es sur la bonne voie et c’est cela qui compte

Merci bzo pour ces messages d’encouragements.