#25064
AndranerosAndraneros
Modérateur

Votre dernière session @voyageur a deux faces
face A :

D’abord j’ai cru que ça n’allait pas fonctionner. Après une heure de plaisirs divers et variés, pas d’orgasme majeur. Je n’étais pas loin d’arrêter

Face B :

quand c’est venu, et là !!!!! Non seulement j’ai eu, mais plusieurs orgasmes. Et pas des moindres.

C’est très intéressant car elle montre très bien en quoi l’orgasme prostatique ne se déclenche pas sur commande, mais ne se produit que quand le corps et l’esprit sont prêts à le recevoir, même chez quelqu’un qui vit maintenant très régulièrement de multiples orgasmes très intenses.

J’ai deux questions qui intéresseront très fort nos amis qui lisent vos messages pour y puiser des encouragements. En quoi consistent les « plaisirs divers et variés » de la première phase de votre session et en quoi le démarrage des orgasmes de la seconde phase sont différents de ces « petits plaisirs » ?

Mais j’ai eu l’impression de me baiser.

C’est une sensation qui est très différente de ce que je ressens. Je ressens un plaisir qui naît de l’intérieur, qui gonfle mais je ne le sens pas venir de « l’extérieur » même quand ma femme intervient. Soit ma reprogrammation est plus cérébrale, soit cet aspect de la féminisation ne fait pas partie de mes fantasmes,soit j’ai un blocage inconscient sur ce point.

Combien vous faut il de temps en général, maintenant que vous avez de l’expérience, pour atteindre ces orgasmes puissants ?

Réponse : un certain temps, mon adjudant. C’est très variable selon les sessions, comme le dit @bzo. Il m’arrive rarement de sentir le plaisir monter dès l’insertion. Le plus souvent le plaisir apparaît et monte progressivement en intensité pendant une demie heure ou une heure avant que je ne bascule dans les orgasmes. Le soir très régulièrement je m’endors et me réveille en phase orgasmique deux ou trois heures plus tard avec des cycles de deux o u trois heures qui se répètent jusqu’au matin.

Bon cheminement @voyageur.