#25129
bzobzo
Participant

hier soir, j’ai commencé plus tôt, vers 22h,
c’est bien mieux ainsi, entamer une séance en débutant après 23h, voire après minuit
comme je le faisais systématiquement depuis un certain temps,
expliquait, je crois, que mes séances avaient toujours une durée de moins d’une heure,
la fatigue minait la longévité et donc dans une certaine mesure, la qualité de ces séances

le facteur temps, est essentiel, je me rends compte,
on peut certes se procurer pas mal de plaisir avec des séances de moins d’une heure
mais il ne faut pas espérer atteindre certains résultats,
genre super O ou orgasmes très intenses à répétition
avec des séances abrégées,
il y a une nécessaire progression, un crescendo, une montée du niveau d’excitation
qui nécessite du temps, qui nécessite qu’on prenne son temps

la sensation de faire l’amour est devenu tellement forte, tellement réaliste,
un tel abandon et une telle intensité de chaque instant,
deux heures en roue libre, je n’en pouvais plus
mais je vais arrêter là,
depuis quelques jours pour la première fois je me sens incapable de restituer en mots
ce qui se passe durant mes séances

pourtant plus que jamais j’aurai envie
maintenant que je sens que mes séances ont pris un tournant décisif,
j’espère que la caméra que je vais m’acheter va pouvoir prendre le relais dans une certaine mesure,
ce que je ne parvient plus à décrire , à rendre avec des mots,
les images vont pouvoir le faire, je vais tenter l’expérience en tout cas

reste toujours le problème où héberger ces films
car je n’ai aucune envie d’aller sur des sites porno