#25142
bzobzo
Participant

Ça m’a l’air intéressant ce que tu racontes là. J’espère que nous en saurons plus.

ben en fait, je l’ai déjà évoqué, ce qui est nouveau,
c’est la stabilité de mes séances désormais
et la conséquence directe de celle-ci,
c’est aussi un accroissement spectaculaire de l’intensité
et la sensation incroyablement réaliste de faire l’amour

comment j’y suis arrivé?
il y a quelques jours, j’ai eu une séance complètement ratée, j’en parle plus haut,
j’avais bien identifié une impatience,
une tendance à vouloir abréger autant que possible les préliminaires
pour arriver à ce stade où les orgasmes deviennent de plus en plus intenses
et où les super O deviennent aussi possibles.
J’ai pris conscience que cette impatience était en moi depuis toujours en fait
et qu’elle se traduisait sur le plan physique
par une accélération des changements de postures, des mouvements,
des pressions fort appuyés sur la prostate trop fréquentes, etc

Plutôt que d’essayer de supprimer cette impatience,
je me suis appliqué à contrer ses effets physiques et donc j’ai ralenti mes mouvements,
ralenti les changements de postures, j’ai tout ralenti en fait,
même fait tout au ralenti par moments
et cela a payé merveilleusement

La sensation de faire l’amour est devenu tellement forte, tellement réaliste,
un tel abandon et une telle intensité de chaque instant,

Ça fait salement envie….

cette sensation extraordinaire de faire l’amour, le plaisir prostatique dans ce contexte,
cela s’est particulièrement développé ces derniers jours
grâce à la stabilité accrue de mes sensations, je veux dire par là,
que les sensations sont vraiment perçues dans la chair constamment,
il n’y a pas « d’affaiblissement du signal » pour reprendre l’analogie
de la réception d’un signal radio d’ondes courtes,

Ça aussi c’est très intéressant, et assez nouveau. J’écume ce forum depuis assez longtemps maintenant, mais je n’ai pas souvenir d’avoir déjà lu ça. Plus la séance est longue, plus l’intensité des orgasmes semble importante, et qu’il ne faut pas espérer obtenir des orgasmes à tout fracasser avec de petites séances.

Moi aussi, il faudrait que je commence mes séances plus tôt. À 23h00, lorsque la fatigue m’attrape, je ne suis pas certain d’être dans les meilleures dispositions.

assez nouveau? non. Les gens ont en général des séances assez longues, souvent plus d’une heure
et je me rends compte que si on veut arriver à l’état d’excitation requis
pour que les choses les plus intéressantes deviennent possibles,
c’est-à=dire les super O et (ou) les orgasmes très intenses à répétition et (ou) de plusieurs minutes,
il faut des durées largement au-dessus d’une heure
sauf exception bien sûr, il peut arriver des cas d’espèce

23h, minuit c’est trop tard, je suis arrivé à cette conclusion et je commence désormais vers 22h et reprend plutôt après des activités autres, genre films, lecture, etc.
Avant en fait, la séance était ma dernière activité avant d’aller dormir, ce n’est définitivement pas la bonne stratégie.

En revanche, je ne peux pas d’aider pour le site d’hébergement, je n’en ai aucune idée. Tu peux peut-être demander à Adam, il aura peut-être une solution?

on verra ça, quand j’aurai quelque chose à proposer et qui me semble de qualité,
alors éventuellement je demanderai aux administrateurs
si l’hébergement de la vidéo est envisageable,
j’en suis encore loin, je ne me suis même pas encore acheté la caméra