#25205
kirahkirah
Participant

Bonjour tout le monde !
Pour commencer je vous souhaite à tous et à toutes une très bonne année! Avec à la clef la découverte du St Graal pour ceux qui débutent comme moi…
Veuillez m’excuser de ma réponse tardive, je ne consulte pas le site tous les jours.. privilégiant la pratique comme un bon élève 🙂

– J’ai l’impression que tu as une approche très « scientifique », observatrice, méthodique qui semble ne laisser que peu de place au lâcher prise.

Peut-être un peu trop, je ne sais pas.. je veux surtout bien faire, et sentir toutes les sensations que m’apporte une session… Je me sens complètement détendu, prêt à recevoir l’orgasme, mais peut-être trop dans l’attente de ce dernier…

– les deux fois pendant lesquelles tu as ressenti le plus de plaisir sont arrivées alors que tu étais dans des positions typiquement féminine

Complètement c’est plutôt dans cette position ou je prends le plus de plaisir, par contre je relative sur mon premier orgasme prostatique qui finalement n’en n’était pas un… J’ai réellement eu mon premier orgasme (et l’unique) en levrette…

Je prends note du traité d’anéros mais je ne reste pas figé sur la méthodologie, c’est à dire en chien de fusil, ou sur le dos comme indiqué … Chaque personne est différente, et je pense que le côté cérébral à une place importante pour y parvenir, dont oui je privilégie souvent la levrette pdt mes séances…

En tout cas, je salue ton parcours, ton assiduité et ta persévérance. Tu ne peux qu’être proche du but. Tu as vécu deux orgasmes, c’est donc que tout fonctionne « normalement » chez toi, il faut à mon sens juste que tu parviennes o déclencher le phénomène.

Merci pour tes encouragements, ca fait plaisir! Je suis plus motivé que jamais… De ma toute petite expérience, j’ai la chance d’avoir provoqué ce phénomène une fois, mon envie actuelle est de renouveler un second orgasme, cela va de soi, mais peut-être suis-je trop focalisé sur çà, trop d’attente comme je l’expliquais pour haut… Ce qui empêche le bon déroulement des choses, et le je rentre dans une spirale infernale. (sourire)

Ah si, autre chose, je ne sais pas pourquoi tu parles de bloquer ta respiration?

Ben écoute j’étais certain d’avoir lu çà sur le traité! Effectivement, je me suis peut-être trompé sur la méthode. J’avais l’habitude d’inspirer profondément par le nez en contractant 15/20 secondes (en coupant ma respiration pendant la rétractation) pour ensuite expulser l’air par la bouche lentement…

je reviens à toute à l’heure…