#25257
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu demandais @jieffe :

Est ce que tes orgasmes ressemblent toujours à des Calm Seas O’ ou arrivent-ils qu’ils soient plus agités?

Il me paraît important de rappeler pour commencer que chacun est différent et peut donc vivre des expériences orgasmiques qui ne ressemblent pas à celles que d’autres décrivent. Chez certains les vagues de plaisir déclenchent des spasmes ou des convulsions qui peuvent être spectaculaires ; chez d’autres elles sont intériorisées et vécues de façon plus cérébrale avec peu de mouvements incontrôlés malgré un ressenti tout aussi intense.

Avant de te répondre je relisais mes messages du 26 janvier et du 14 février 2014. Ce faisant j’ai constaté que mes orgasmes ont gardé la même nature et que je ressens mon plaisir toujours de la même manière, même si il y a des variations et une évolution au fil du temps. Ils sont le plus souvent calmes et intériorisés. Quand j’ai des spasmes ils sont limités à la fois brefs et ne concernant qu’un membre ou une partie du corps. Je me cambre depuis le début et j’ai plus souvent maintenant un réflexe de reptation du bassin. Je n’ai jamais sauté violemment sur mon lit.

J’ai bien senti cette nuit, par exemple, ces pulsations au niveau du pénis, pulsations qui me donnent l’impression qu’il devient énorme, qu’il se contracte sous l’effet de l’éjaculation alors qu’en réalité, contrôle rapide par palpation, il n’était qu’à 80 % ou moins de son érection. Je me sens toujours fondre sous l’effet du plaisir et cette sensation est à l’opposé de grands mouvements mécaniques.

Une évolution marquante est que maintenant, au-delà de la sensation de fusion, de la sensation d’immersion dans la jouissance, je perçois de plus en plus intensément la source de mon plaisir comme un point où le plaisir est encore plus intense qu’ailleurs, sous l’effet du contact ou de la pression du masseur. L’utilisation du Prograsm Ice a fortement renforcé cette perception. C’est à la fois très excitant parce que, même quand je suis noyé par ma jouissance, je sens que ça pourrait être encore plus fort, et à la fois très troublant parce que j’ai l’impression que c’est sans fin.

Bon cheminement @jieffe.