#25258
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Andraneros,

Chez certains les vagues de plaisir déclenchent des spasmes ou des convulsions qui peuvent être spectaculaires ; chez d’autres elles sont intériorisées et vécues de façon plus cérébrale avec peu de mouvements incontrôlés malgré un ressenti tout aussi intense.

Tu as raison finalement. Je pense aussi que ces manifestations physiques ne sont que des « dommages collatéraux » qui ne sont pas forcément représentatifs, une fois de plus à mon sens et de ce que j’ai pu lire, de l’intensité du plaisir ressenti.
J’ai vécu ce qui m’a fait penser à un Calm Sea Orgasm. C’était fort agréable, à mon petit niveau de débutant bien entendu. Si j’ai pensé à ça, c’est surtout par rapport à ce que tu en as dit. Je me suis senti submergé un peu comme ce que tu as décrit, comme l’eau qui remplit une jarre. Une sensation de bien-être et de plaisir qui ont emplis mon corps. Également ce que tu décris comme une reptation, c’est un peu comme ça que je l’ai vécu.

l’impression qu’il devient énorme

Oui ben ça, c’est un vieux fantasme… 🙂

C’est à la fois très excitant parce que, même quand je suis noyé par ma jouissance, je sens que ça pourrait être encore plus fort, et à la fois très troublant parce que j’ai l’impression que c’est sans fin.

C’est aussi ça que j’adore dans cette pratique, tous vos témoignages concordent. Le plaisir ressenti semble souvent (toujours?) différent du précédent, et son intensité aussi.

Ça laisse rêveur.

Le progasm Ice me tente. Le junior peut-être, mais cette mat!ère qui a l’air vraiment glissante me fait penser que ce doit être un bon masseur. As tu remarqué une grande différence de mobilité entre le Ice et le Helix?

Merci Andraneros pour toutes ces réponses.