#25351
AvatarVoyageur
Participant

Contre toute attente:

J’ai attendu quelques jours avant de reprendre mon récit. Attendu que cela en vaille la peine.

Contre toute attente la session d’aujourd’hui a été époustouflante. Contre toute attente, car je n’avais pas beaucoup de temps devant moi, et encore moins de temps pour me préparer. Tout au plus 45 minutes à consacrer à mon plaisir.

Me voilà donc depuis une minute en place, pas eu le temps de me relaxer ou de me concentrer que le plaisir est là et qu’un premier orgasme m’arrache des gémissements. Je vais enchaîner ainsi, sans aucune interruption plus d’une demie heure de plaisir déchaîné. Des orgasmes d’une violence inouie. L’un me fera même perdre l’Aneros (je pensais que ce n’était pas possible ? ! ). Je multiplie les orgasmes qui me secouent, qui me font littéralement hurler, à peine ai-je repris mon souffle qu’une vague de chaleur m’envahit, je perds toute notion de temps et d’espace, puis c’est un autre orgasme violent. C’est dingue. Ca pourrait ne pas s’arrêter. D’ailleurs c’est moi qui ait stoppé la session par épuisement.
Quel bonheur !

Je voulais quand même partager deux petites idées que j’ai eu le temps d’expérimenter pendant cette session. La première, que j’avais déjà essayé avec succès lors de séances précédentes est la suivante. Alors que l’orgasme est proche, parfois le corps a tendance à trop se contracter, j’attrape alors mes fesses et les écarte très légèrement. Le plaisir est alors décuplé. Jouant entre la contraction qui fait monter la température et la détente du corps. Je recommande.
J’ai aussi essayé la chose suivante aujourd’hui. Placez vous sur le dos, les pieds très haut contre le mur, les fesses légèrement relevées. C’était génial. A un moment le plaisir était tel qu’il m’a fallu rabattre les jambes au-dessus de moi et me laisser baiser par le jouet démoniaque.

Il y a une chose que je trouve géniale avec ces orgasmes prostatiques c’est cette sensation d’avoir un partenaire sexuel. D’être deux. Mais que ce deuxième change de personnalité d’une session à l’autre. Parfois, il est doux et attentionné. Parfois, comme aujourd’hui, il semble vouloir baiser violemment et profondément.

Voilà, j’espère que votre chemin continue d’avancer. Cette chasse au trésor est décidément sans fin !