#25404
JieffeJieffe
Participant

Je suis assez d’accord avec ce que dit Adam, et je rejoins son état d’esprit.
En revanche, je ne suis pas tout à fait d’accord avec:

Plus c’est cher, mieux c’est

On peut le constater au travers des tests d’Adam. Il suffit pour s’en convaincre de lire le test du dernier masseur prostatique, qui reste bien plus cher qu’un Aneros.
J’en profite pour remercier Adam pour ces tests, et le soutenir, ça ne doit pas être facile tous les jours… :). Chacun est différent, mais au moins nous pouvons avoir un aperçu du potentiel de l’objet d’une façon relativement objective.

Le plus probable étant d’obtenir un sextoy décevant, médiocre, qui terminera sa courte existence à prendre la poussière dans un placard.

Et empêcher l’acheteur de découvrir un nouveau plaisir. Imaginez quelqu’un qui achète un jouet type Aneros mais qui soit tellement mal étudié – fabriqué qu’il ne fonctionne pas. L’acquéreur finira par se convaincre que tout ça ne sont que des conneries et que ça ne fonctionne pas. Il passera alors à côté de cette découverte.

Cet article en accès libre sur le site de ce grand quotidien de la presse française montre que le choix d’un sextoy est donc maintenant un sujet pour le grand public.

Je trouve aussi que ça se démocratise beaucoup et que l’on en parle plus librement. Mais il reste encore du chemin à faire, à mon sens….