#25468
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je fais également plus confiance à mes sensations. Le plaisir ressenti n’est effectivement pas toujours le même.
Je pense que j’ai franchi une étape dans mon cheminement…

je me concentre sur ce que je ressens autour de ma prostate. Cela a été payant lors de mes dernières sessions. Le plaisir monte, et je ne fais plus rien…
Le plaisir monte et stagne rapidement, mais j’ai eu quelques vagues de ce type assez longues… Je les identifie comme des P Waves ou des mini O’.

Hier soir, dès l’insertion du masseur j’ai ressenti l’envie de faire une contraction. Je n’en ai rien fait pour laisser le désir grandir… C’était très bon, et ça n’a pas raté. Dès que j’ai fait une contraction, très légère, le plaisir est arrivé et mon corps à pris les commandes…
les P Waves ressentis sont déjà très satisfaisants.

Je suis très heureux de lire @jieffe que maintenant tu parviens à vivre pleinement ton plaisir pendant tes sessions. Quand ta nature ne te permet pas de plonger spontanément dans la jouissance prostatique la plus intense, cette étape est décisive pour la suite de ta progression. Il est probable que d’une session à l’autre tu ne perçoives pas de changement, mais tu devrais désormais constater que mois après mois, peut-être plus rapidement, les sensations vont s’amplifier, se multiplier et devenir plus naturelles.

Hier soir, lors de mes deux P Waves, je souriais comme un benêt…

Je ne suis pas d’accord ; tu souriais comme un bienheureux.

oui, il faut abandonner l’idée que le plaisir prostatique ressemble au plaisir que nous connaissons.

Ton témoignage sur ce point est important même si nous répétons très souvent ce conseil. Bon cheminement @jieffe.