#25699
JieffeJieffe
Participant

Oui, elles sont très intéressantes, et elles me font bosser man anglais 🙂

Bonjour à tous,

J’aime ce petit rendez vous du matin.

Séance très très intéressante hier soir. Comme prévu, j’ai commencé par me relaxer, puis quand je l’ai senti (c’est venu assez naturellement) j’ai sexualisé mon esprit (je rappelle ici que j’ai en ce moment une très faible libido et peu de désir, suffisamment toutefois pour avoir envie de faire ce voyage). Pas de porno, pas d’images érotiques, pas de support matériel, uniquement un travail avec l’esprit. J’ai tout simplement développé mes fantasmes.
Déjà à ce stade, sans aneros, j’ai ressenti du plaisir. Rien à voir avec le plaisir que l’on peut ressentir avec une stimulation physique, mais des sensations très agréables qui restent dans le domaine de la sexualité.
J’ai procédé alors à l’insertion, et c’est vrai que ça casse un peu la magie, mais sans le masseur, cette phase de sexualisation a été plus aisée qu’avec.
S’ensuit la séance comme nous la connaissons, contractions…etc. Le début a été assez laborieux, et j’ai eu du mal à générer les contractions involontaires telles que j’ai pu les décrire dans mes précédents messages. Je continuais pendant cette phase à érotiser mon esprit.
Puis est venu une vague de plaisir, plus intense que celles que j’ai connues jusqu’à présent. je n’ai pas pu la faire évoluer, mais j’ai ressenti la proximité de quelques chose de plus puissant, comme s’il me fallait basculer de l’autre côté. J’y ai cru un instant, mais ce n’est pas venu. Pas grave, c’était excellent!!!
Il s’agit là peut-être de ce que l’on peut lire, un réflexe de protection. Basculer de l’autre côté, mais qu’y a t’il de l’autre côté? La peur de l’inconnu, je ne me suis certainement pas suffisamment abandonné, pas suffisamment lâcher prise.
Bref, ça n’a pas d’importance, cela fait partie de mon cheminement, et c’est une étape je pense importante.
D’abord elle me redonne confiance, j’étais un peu dans le doute après les dernières séances pendant lesquelles je n’ai pas réussi à reproduire les sensations éprouvées précédemment. Que je n’éprouve pas grand chose lors d’une séance ne m’inquiète pas plus que ça, mais après deux ou trois séances, je reconnais que le doute s’installe, insidieusement.
Et puis parce qu’elle me laisse entrevoir de belles perspectives. Alors que les précédentes étapes ne m’ont pas forcément convaincu que j’étais capable de développer plus loin ce plaisir que je ressentais, j’ai vraiment eu l’impression ici que je m’approchais de quelque chose de plus puissant, qui était à portée de main.
Enfin aussi sur la méthode, et bien que je n’en fasse pas un dogme et que tout ça reste à confirmer, l’érotisation ou l’état d’excitation semble jouer un rôle important dans le développement du plaisir. Mais ce n’est pas nouveau, et je n’invente rien!
J’ai eu ensuite une autre belle vague de plaisir, moins intense, et déclenchée différemment, par des mouvements du bassin.

Mais Dieu que j’aime lorsque mon corps prend les commandes et gère les contractions. Qu’est ce que c’est bon… En revanche, j’ai l’impression d’avoir plus de difficulté à les générer. Est ce quelqu’un a une idée de la raison? J’ai plus de mal à les déclencher, elles sont moins intenses et moins nombreuses que lors de mes dernières sessions????

Bref, il reste des questions, mais je suis vraiment pleinement satisfait de cette séance. Cette première vague a été excellente.

bzo, j’ai été voir les caractéristiques des butées du Progasm Jr et du Device, elles ne sont pas très éloignées. La K Tab du Device est plus courte que celle du Progasm, mais les P Tab sont à peu de choses près identiques. Je m’interroge à ce sujet sur le fonctionnement de ces masseurs. Le principe de l’Helix est de faire un mouvement de bascule lors de la contractions des sphincters. Les masseurs équipés de K Tab ne peuvent pas effectuer ce mouvement de bascule puisque cette butée les en empêche. Ils ont donc un autre mode de fonctionnement?