#25718
bzobzo
Participant

arf, une semaine que je n’avais plus écrit de message dans mon journal

mais là pour reprendre une des premières images avec laquelle j’ai inauguré ce Protatomane II,
je commence à sentir à nouveau l’appel du grand large,
les discrets picotements au fond de mon fondement,
ma prostate qui me lance des signaux,
la gourgandine en chaleur qui me quémande le museau en silicone de Carabosse,
la petite fée du logis qui adore venir l’astiquer sans fin,
ma petite tubercule des profondeurs qui frémit d’impatience dans son nid de chair
que je vienne la fouiller dans ses moindres replis

le désir revient, le désir revient au galop même,
alors avec mes batteries chargées à fond, fumantes, tressautant, prêtes à exploser,
il me suffit pour l’instant de m’arrêter, fermer les yeux et de faire une ou deux contractions
comme cela n’importe où
et je sens déjà des ondes de plaisir naître dans mon bassin
et se répandre dans tout mon corps

allons bon, je vais essayer de tenir jusqu’au week-end prochain
où je vais me faire une séance jusqu’à épuisement 2,3, 4 heures,
voir Naples et mourir