#25719
bzobzo
Participant

pour continuer et à développer un peu plus pour répondre à ta question,
le rewiring, il faut le différencier cependant, il me semble, de tout ce travail intérieur à faire sur soi-même
pour surmonter certains tabous, certaines barrières liés à l’idée qu’on se fait du masculin
pour accepter totalement le féminin en nous durant la séance,
que celui-ci puisse prendre les commandes de notre corps,
j’ai déjà beaucoup écrit là-dessus, c’est un processus qui va très loin
et qui prend du temps pour se mettre en place
car ce sont des mécanismes et des verrous dans nos profondeurs qu’il faut débusquer peu à peu
et qui demandent à être chamboulés, éclatés, le temps du massage
pour parvenir à ressentir le plaisir prostatique totalement avec le féminin en nous

tu as l’air beaucoup plus branché spiritualité que moi,
moi je me contente de ce que j’ai ressenti durant la séance,
je n’éprouve pas le besoin de chercher plus loin, je m’en méfie plutôt,
mettre des concepts dessus, essayer de créer du vertige ésotérique en miroir du plaisir prostatique,
cela tend beaucoup de pièges, cela peut devenir vite de la fumisterie