#25722
JieffeJieffe
Participant

je ne suis pas sûr de comprendre, tu parles sans doute des contractions involontaires,

Oui, mais je n’aime pas ce terme, et je n’ai jamais fait une fixation la dessus. Certains se focalisent sur la génération de ces contractions involontaires, ça n’a jamais été mon cas. Je parle plus facilement de contractions réflexes.
En fait, comment ça se passe pour moi. Je commence une petite contraction légère et maintenue, et quand ça se passe bien, mon corps prends le relais. Il faut que je précise à ce stade que je distingue trois sortes de groupes de muscles. Les muscles de l’anus qui enfonce le masseur dans le rectum et le font basculer sur l’avant, les muscles PC qui vont appuyer la prostate sur le masseur, et un groupe de muscle que j’appellerais rectum, situés à l’arrière du masseur (entre le masseur et mon dos) qui appuient le masseur contre la prostate. Ce dernier groupe de muscle à le même effet que le second, mais de façon différente. Les muscles PC appuie le masseur de façon beaucoup plus ferme, alors que ces muscles semblent entourer le masseur par l’arrière.
Bref, quand je dis que mon corps (ou mon esprit) prend les commandes, cela signifie que c’est lui qui va commander chaque groupe musculaire, alternativement, ensemble, par groupes de deux….. en fréquence et en intensité. Je ne décide de rien consciemment, et c’est là que je prends le plus de plaisir. Ça c’est bon.
On peut parler de contractions involontaires, mais ça ne ressemble pas à ce que j’ai pu lire à ce sujet, ou pas à ce que j’en ai compris, mais peu importe, du moment que le plaisir est là. Cela ressemble plus à un réflexe. Comme si mon corps, ou mon esprit, disait à un moment précis que c’est ce groupe de muscles, ou ces groupes de muscles qu’il faut actionner, avec telle intensité pour ressentir du plaisir.
Si ces mouvements semblent être un de mes points de fixations, c’est que c’est dans ces moments là que je ressens le plus de plaisir. Mais ce n’est pas lors de mes contractions volontaires, pendant lesquelles je ressens certes un peu de plaisir, mais rien de comparable. Alors peut-être que je n’ai pas encore trouver la bonne faon de les faire pour me donner du plaisir, mais les sensations que je ressens de cette façon sont excellentes. Sauf que je ne sais pas les commander…

Pour ce qui concerne l’excitation, elle me semble importante en tant que moteur de la séance. C’est disons se placer dans les meilleures conditions pour recevoir du plaisir. Une étincelle qui met le feu au brasier.

Pour les masseurs, tu me poses un problème. J’hésitais entre le Progasm et le Junior. J’aurais tendance aujourd’hui à préférer le Junior, mais je n’avais pas fait attention au Device. Effectivement il est attrayant. Je pense toutefois que comme tu le dis, ce n’est pas la même chose. Je pense que le Device, et cela va dans ton sens, est moins un masseur prostatique qu’un simulateur de sodomie. De part son mouvement qui doit être plus longitudinal que rotatif, et son diamètre à la base plus important doit davantage stimuler l’anus que les autres masseurs. Bref, c’est un choix à faire, je ne suis pas encore fermement décidé.
La question du matériau se pose aussi. J’avais envie d’essayer le silicone, mais je ne peux me permettre pour le moment d’avoir trois masseurs. Ce serait certainement la solution, en variant les utilisations en fonction de ce que l’on désire au moment de la séance.