#25762
bzobzo
Participant

la vérité, c’est que je suis passablement déprimé pour l’instant
et comme tu dis j’ai vraiment pas la tête à cela
mais comme je n’ai pas de partenaire,
si je reste sans aucune activité sexuelle du tout,
la pression va commencer à monter, il faut que cela s’évacue quelque part
alors je préfère autant le faire avec le massage prostatique

donc pour l’instant je me force, des séances courtes,
en semaine je pense faire des séances d’un maximum d’un quart d’heure,
j’ai toujours cet orgasme dès l’insertion ces derniers temps,
qui peut durer plusieurs minutes,
certains jours, j’arrêterai sans doute immédiatement après,
d’autres si je me sens plus entrain, je continuerai
mais je n’ai vraiment pas l’intention de forcer plus que cela
car pour l’instant dans ma tête, il y a beaucoup de découragement et de fatigue