#25770
bzobzo
Participant

j’ai déjà connu des séances mémorables
mais ce qui s’est passé ce soir durant une heure et demie,
cela dépasse tout, je suis entré dans une autre dimension du plaisir prostatique

une heure et demie durant laquelle j’ai ressenti chaque onde de plaisir partout dans tout mon corps,
je me suis beaucoup caressé et chaque contact avec la peau,
envoyait directement des ondes vers la prostate qui les décuplaient et les renvoyaient dans toutes les directions,
c’était grandiose, avant je n’avais cela que durant les super O,
là c’est resté ainsi durant toute la séance,
toutes les digues avaient sautées, elle faisait désormais ce qu’elle voulait de mon corps sans aucune retenue,
ses pouvoirs n’avaient plus aucune limite

le plaisir était tout aussi intense à chaque instant
dans mes doigts de pieds, que dans mes jambes, que dans mon visage, que dans mes bras, que dans ma poitrine
et dans mon bassin bien sûr, ma prostate rayonnait, je la sentais surchauffée, comme une pile atomique,
comme une immense hélice brassant et brassant encore la fournaise qu’était devenue chaque cellule de mon corps
et je me suis griffé jusqu’au sang, je me suis pincé , tordu la chair pendant de longues minutes
et si j’avais pu, je me serai mordu, mâchonné, arraché des morceaux de viande ici et là

3 ou 4 super O, un tout particulièrement
où j’avais l’impression qu’une moissonneuse-batteuses me traversait tout le corps,
c’est à ce moment-là d’ailleurs que je me suis griffé jusqu’au sang,
j’ai vraiment cru que j’allais exploser tellement je me sentais écartelé, éclaté, disloqué, dispersé

bon après devant le miroir, je me suis contemplé un long moment le torse, les bras, les jambes
on aurait dit un champ de bataille, je suis couvert de bleus et de griffes
et j’ai mal en pas mal d’endroits

vivre Naples et mourir