#25945
AndranerosAndraneros
Modérateur

C’était bon de prendre un temps de qualité pour moi, avec du temps pour me préparer… j’ai fait quelques sessions un peu trop « à l’arrache » sur l’hygiène, la lubrification etc… et ça ne m’avait pas réussi…
C’est un jeu progressif de contractions-décontraction en phase avec mon souffle qui m’a permis de faire renaître quelques petites étincelles pendant une minute ou deux.
Ouf, ma prostate ne s’était pas envolée !

A la différence de l’orgasme classique, pour beaucoup d’entre nous, le plaisir prostatique n’est pas automatique. Il demande plus de temps, plus de méthode, plus de concentration. Vous avez su assembler ces trois éléments pour ranimer la flamme.

J’ai fini ma session en me masturbant, je voulais juste arriver au point avant l’éjaculation, quand le liquide séminal commence à perler… mais ma session de deux heures a du activer des choses de ce côté car le liquide est sorti de manière beaucoup plus abondante que d’habitude… j’ai été surpris et n’ai pu me retenir.
Bon, c’était rigolo mais ça reste un peu gadget… à moins d’être acteur porno, je ne suis pas sûr que doubler mon volume d’éjaculation puisse me servir à quelque chose.

Cette conclusion illustre la qualité de votre session. Vous avez bien massé votre prostate et les glandes alentour. Si cette quantité inattendue vous a apporté une satisfaction instinctive, vous n’avez aucune raison de la bouder.

Bon courage pour votre projet d’écriture et bon cheminement @whattimeislove.