#26079
PeriPeri
Participant

Salut,

Je suis d’avantage sensible aux signes d’excitation dit féminin. Car vivre cette jouissance c’est la comprendre et la reconnaitre. Puisque je la vis et que je suis un homme peut on vraiment parler de cela comme typiquement féminin ?
C’est, je crois, une conception un peu limitante lorsque l’on est à la recherche de l’extase sexuel. Tout comme un fantasme auquel on s’accroche limite l’expansion du plaisir.

A présent je décide d’entreprendre une session quand je me sens chargé d’énergie sexuelle positive. Quand par exemple, dans la journée, je ris spontanément, heureux et épanoui. Quand une jeune femme me regarde avec désir, ne fantasmant pas sur elle, je suis surprit et chargé par l’excitation qu’elle me transmet de son regard.

Lorsque je démarre une session réussie les images mentales viennent d’elles-mêmes. Il s’agit d’en jouir sans être obnubilé. Le plaisir croît et génère des sensations qui se reproduisent, se passant d’images.

De toute façon des fantasmes qui durent deux heures y’en a pas beaucoup et même de ceux-là on se las. Mettez-les à l’épreuve, ils ne vous méritent pas !

Ciao