#26086
JieffeJieffe
Participant

WTIL,

Il m’arrive la même aventure que toi, mais ça a tendance à passer. Je pense que le corps n’est pas encore suffisamment habitué à la présence du masseur. Je ne pense pas toutefois que ce soit bloquant pour la découverte du plaisir prostatique. Il faut laisser faire, et la détente viendra d’elle même. Enfin je pense. Mais j’ai pu noter lors de mes dernières séances que cette petite contraction n’était plus présente.
Il est clair à mon sens qu’il nous faut nous libérer au maximum des diverses contraintes susceptibles de nous perturber, ou être capable de les oublier un moment.

Il faudrait se dire : « fout toi la paix mon vieux, prend du bon temps et tu seras plus aimant ! » puis ensuite faire quelques respirations abominables, relâcher les muscles et prendre son pied.

Oui, oui, et re oui!!!