#26261
bzobzo
Participant

eh bien tu vois quand tu veux…

ce que je retiens en premier de ce que tu décris, c’est que tu as laissé tomber la fameuse phase de relaxation
et que ta séance a été bien plus positive.
Je l’ai souvent écrit, le vrai relâchement, c’est dans la tête que cela se passe,
après le corps se met au diapason automatiquement

on peut même se demander si cette fameuse phase de relaxation n’était pas fondamentalement contre-productive
telle que tu la pratiquais,
certes tu arrivais à une certaine détente du corps
mais par contre ton esprit lui se braquait quelque part, trop dans l’attente et l’auto-observation,
alors que là, si j’ai bien compris, tu t’es lancé directement sans trop réfléchir,
sans te laisser le temps d’un conditionnement mental castrateur