#26276
bzobzo
Participant

Je découvre certaines choses que je n’ose pas encore poser explicitement ici, malgré ma volonté d’être le plus sincère possible. Parce qu’il y a des ressentis que je n’ai pas encore digérés, des chemins de plaisir que je découvre tout doucement, et j’ai même du mal à y croire après l’avoir vécu, comme si c’était un rêve.

moi j’ai décidé rapidement de tout écrire, tout ce que je ressentais, tout ce que je faisais, durant la séance,
cela aide à faire le point et à avancer.

Mettre des mots sur ce qu’on a vécu,cela permet de progresser
et puis cela peut aider d’autres

bien sûr il y a toujours le danger d’être emporté par son lyrisme,
c’est fou ce qu’on peut devenir lyrique quand il s’agit de décrire le plaisir, la jouissance,
on ne sera que très rarement satisfait de toutes façons
car le plaisir est indescriptible, il n’y a qu’en le vivant qu’on peut s’en avoir une idée,
tous les mots du monde , même par l’écrivain le plus talentueux,
seront toujours à côté de la plaque, parce que l’indescriptible, par définition,
on sera toujours approximatif quand on essaie à le décrire