#26416
bzobzo
Participant

le plaisir prostatique est une construction mentale, un miracle fragile

de consistance variable, capricieuse,
de mirage évanescent à peine entrevu
à tremblement de chair généralisé

se laisser emporter par le précipice, embrasser le vide,
que la chair éclate, que les os se dispersent, que le sang jaillisse,
que la cervelle soit réduite en bouillie

s’offrir tout entier au plaisir,
masse tournoyante, étourdie,
se rendre sans conditions