#26467
AvatarRodward
Participant

Bonsoir !

Je reviens donner quelques nouvelles de ces 2-3 derniers mois.

Dans un premier temps je n’avais plus l’envie d’utiliser l’Aneros et de faire des séances … Bref je n’avais plus le courage.

Et puis il y a quelques semaines un beau matin (ou après midi je ne sais plus) j’ai eu cet envie revenir un petit peu (prostate qui fourmille, échauffement sexuel, temps de libre tout seul…) et ai donc fait une séance (la seule jusqu’à là depuis quelques semaines)

J’ai décidé une nouvelle fois de bousculer mes habitudes … A vrai dire je change assez souvent que je n’ai plus de « vraies » habitudes, les précédentes séances j’avais plus de sensations en chien de fusil, position dans laquelle j’ai eu ma plus grosse vague de plaisir, donc je commençais toujours dans cette position, puis un peu plus tard dans la session, je basculais sur le dos, tout allongé et détendu (avec et sans coussin sous le bassin), les sensations étaient parfois présentes à ce moment, parfois pas. Du coup je me remettais en chien de fusil, et parfois les sensations restaient, parfois partaient … C’était assez flou, je n’ai pas vraiment de « posture » efficace à 100%…

Bref ! Pour cette séance j’ai directement commencé sur le dos, jambes, bras et tout le corps détendu. Comme à chaque fois, les sensations ne se font pas attendre et en un quart d’heure je suis déjà en relaxation profonde avec plaisir ascendant. Au bout d’un moment je « stagnais » dans le plaisir … Donc j’ai essayé en pliant les genoux, et en les laissant « pencher » sur le côté (C’est assez bizarre d’ailleurs car le fait de ne pas détendre les jambes est contraire pour moi à la détente car on ne peux pas se détendre et essayer de garder les jambes droites, bref c’est assez complexe à expliquer)

Dans cette position les sensations sont intéressantes et attirent la curiosité, mais le seul inconvénient est que c’est assez physique pour les jambes.

Mais cette position a été payante, au bout d’un moment je ne n’y faisait même plus attention, et je suis allé encore plus profondément dans la relaxation que d’habitude, je baignais dans le plaisir, et sentais d’être encore à deux doigts de l’explosion. Cette phase a été longue (Presque un quart d’heure, c’est assez flou la notion du temps durant les séances) mais une fois redescendu, en ouvrant les yeux je me suis dit « Wow, j’étais parti loin », mais après hélas, impossible de « repartir »

Enfin bref, une séance assez courte, mais intense, et la preuve qu’il n’est pas nécessaire de faire une séance tous les jours pour « préserver » son cheminement 😉

Bonne soirée à tous !

Rodward.