#26548
AvatarCh313
Participant

Je te lis bien. Mais je suis encore en transe.
Je sens mes cuisses comme si elles avaient doublé de volume.
Les élancements dans mon pubis n’arrêtent pas. Mes mains tremblent.
Je vis la jouissance de mon accouchement. Sûr que je vais la chérir.

Il y a quarante ans j’ai opté pour la contraception par vasectomie. Avec une intime satisfaction je crois que je chérissais déjà la femme que je suis. Ce n’était pas un hasard.
Je suis encore en larmes.
Oui je vais passer aux sollicitations physiques. Je sais quels pouvoirs ils ont. Et pour être totalement avec toi, je vais te raconter une anecdote.
Je suis au boulot. C’est lundi matin, je croise une collègue dans le couloir.
Je me rappelle son air surprise, elle a pas dit bonjour mais s’est esclaffée :
Qu’est-ce qui t’es Arrivé! Alors je lui ai raconté mon week-end. Elle était incrédule. Alors je suis ‘passé à la pratique’ J’ai pris sa main dans mes mains, j’ai caressé ses doigts, « whoua » Qu’elle s’est exclamé . . .
Je sentais que je pouvais l’emmener en transe. STOP. On est dans le couloir, au regard de tous. Mais je me souviens de son regard heureux. Et ses sourires plus tard.
J’avais passé un week-end de stage de massage californien.
J’en retiens que oui mon être transparaît et que l’autre le vois.
Que oui la sollicitation physique (en l’occurgence un massage) peut déclencher une foule de choses. Que j’ai ce pouvoir. Alors je te rejoins dans ton expérience et d’une façon je la partage. Mais je n’ai pas ton lyrisme pour me raconter. Mais j’aime à te lire cher bzo.
Mes cuisses tremblent encore. Mais ne serait-t-on pas en train de faire l’amour à travers ce fil? Ou je délire !!!
Ma main tremble pour écrire.
. . .