#26586
bzobzo
Participant

Et si ma prostate était au travail, je ne l’ai pas encore rencontrée

bien sûr qu’elle est au travail, tu ne pourrais pas être envahi par elle, mu par elle
si ta prostate n’était pas au travail constamment dans les soutes

Des spasmes reprennent engendrant des gémissements dans ma gorge. Mon bassin roule plus fort pendant pendant que des contractions venues de je ne sais d’où font aller et venir le masseur. J’ai la bouche grande ouverte avec de longues inspirations. Une langue lèche mon périnée, une langue de braise qui m’arrache doucement de longs râles.

je crois que tu dois apprendre aussi à reconnaître les orgasmes prostatiques pour ce qu’ils sont,
ils n’ont rien à voir avec l’orgasme qui accompagne une éjaculation,
ce sont des moments où soudainement le plaisir se fait plus intense, cela peut se prolonger
mais ne pas les reconnaître et les accueillir tels qu’ils le méritent,
peut les tuer dans l’oeuf

tu parles de spasmes, de tremblements,
ce genre de manifestations physiques accompagnent en général les orgasmes prostatiques très intenses