#26621
EpictureEpicture
Participant

Bonsoir @Andraneros,

Dans une séance de Pilate, il y a une première partie ou l’on est debout. L’un des exercices consiste à faire basculer son basin d’avant en arrière pour acquérir suffisamment de tonicité pour le maintenir en rétroversion c’est-à-dire légèrement basculé vers l’arrière. Pour améliorer la posture il faut contracter le périnée, et l’une des façons de savoir si l’on agit sur le périnée est de sentir ses testicules remonter vers le haut. c’est là qu’on peut dire que l’on agit sur le périnée, selon mon coach.
Il est clair que j’ai acquis une bien meilleure tonicité de toute la sangle abdominale, des pectoraux, et des muscles du dos, et que mes problèmes de dos ont disparus. Mais l’électrostimulation n’était pas dans son programme, ni conseillée par mon médecin c’était une initiative personnelle. J’avais connu ça chez un kiné, il y aune dizaine d’années, et j’avais fait l’acquisition d’un appareil. Cet appareil proposait des préréglages appelés massage relaxation. Ils diffusent des fourmillements par vagues, l’intensité monte, atteint un maxi, puis redescend, et ainsi de suite pendant 30 min. Cela me faisait du bien également dans les trapèzes qui étaient tendus à cause de ma posture au bureau.
Il y a également toute une série de réglage et de programmes de musculation, mais je n’en faisait pas une utilisation très poussée.
Lorsque j’ai eu l’idée d’en faire un autre usage, je ne visait pas le plaisir anal, d’ailleurs je ne connaissait la prostate que de nom. Je ne m’étais jamais intéressé à la question. Je voulais stimuler mon pénis et toute la zone génitale pour obtenir des orgasmes éjaculatoires. Je voulais explorer une nouvelle technique masturbatoire. Mais dans ce domaine ce fut décevant, je n’obtenais pas grand-chose de vraiment satisfaisant, et cela ne me conduisait pas du tout à l’orgasme éjaculatoire. Il est fort possible que mon matériel n’était pas adapté mais cela ne me gênais mas car par ailleurs, en me rapprochant de l’anus j’obtenais des résultats très intéressants. Les contractions de l’anus provoquées par les patchs me procuraient un réel plaisir, tout en restant localisé sur la zone anale. Je n’avais pas d’orgasme, mais j’adorais ça. J’adore toujours d’ailleurs, mais j’ai fait un peu évoluer ma technique, je vais en parler dans le sujet lancé par adam.

Voilà pour mes réponses Andraneros, merci de me faire préciser les choses.