#26701
AvatarHelixir4
Participant

Je suis tout à fait d’accord avec cela. Effectivement me voir prendre du plaisir de la sorte l’interpelle. Elle se dit qu’elle manque peut être quelque chose. Donc effectivement il y a un progrès sur certains points et d’autre plus compliqués. Par exemple elle m’autorise à nouveau peu de préliminaire depuis quelques mois. Elle n’a jamais apprécié le cunnilingus et parfais mes caresses sur ces zones érogène deviennent non autorisées comme en ce moment. Pourtant de son côté l’éxcitation passe par le fait de s’occuper de moi de me faire monter. Et moi je n’ai pas le droit. Et ça c’est dur. Je me sens comme emprisonné. A devoir faire attention aux moindre de mes gestes. Les soirées où on s’occupe de nous sont de fait inexistantes depuis 2 mois car cela passe par davantage d’abandon et de lâcher prise.
Du coup mesoments avec elle sont moins intenses que seul