#26711
bzobzo
Participant

aujourd’hui au boulot en fin de journée,
j’ai osé quelque chose que je n’aurai pas osé il y a encore encore quelque temps

à savoir, autour de moi il y avait des collègues partout en train de discuter, de travailler
moi devant mon ordi dans ma bulle,
je me suis offert un peu de plaisir prostatique en tout discrétion,
quelques contractions appliquées tout en me laissant aller juste ce qu’il faut
pour les ressentir sexuellement

les ondes de plaisir se sont répandues un peu dans mon bassin,
j’ai joué ainsi que quelques secondes
mais c’était déjà délicieux et riche en enseignements,
me suis rendu compte que je pouvais aussi me permettre,
dans certains limites bien sûr, en gardant constamment le contrôle,
ce genre de petit jeu coquin au bureau

pour aller plus loin, il faudrait que je fasse entrer en action les mains,
pas forcément des caresses, des coups de griffe, des ongles enfoncés passionnément dans la peau
mais même à travers les vêtements, toucher passivement mon corps,
me serrer un bras avec la main ou presser le haut de la cuisse, un flanc,
j’ai besoin de faire participer mon corps au plaisir prostatique,
là les bonnes vibrations se répandent, ne sont plus confinées à mon bassin
aux alentours immédiats de la prostate
mais se diffusent vers l’endroit de mon corps touché,
durent plus longtemps, se décuplent si j’insiste de plus en plus