#26712
bzobzo
Participant

féminin qui s’insinue peu à peu en moi. Je ne me sens pas cependant devenir homosexuel. Vous devez avoir l’impression que cela est pour moi quelque chose d’important de me sentir ou de ne pas me sentir homosexuel, mais en fait cela n’a plus vraiment d’importance. Je me sens de plus en plus en plus comme la corde d’un instrument de musique qui n’attend que de vibrer pour faire de la musique. Il ya beaucoup de témoignages dans les forums qui indiquent qu’ils ont laissé le féminin entrer en eux, je trouve cela particulièrement vrai. Etre un homme, ou une femme, un hétéro, ou un homo, ou toute autre chose qui serait de l’ordre de l’objectivation n’a finalement pas d’importance.

bravo, ça c’est le bon état d’esprit et la bonne ouverture d’esprit, pour progresser

Je pense qu’il doit y avoir également une distinction entre plaisir anal et plaisir prostatique mais pour l’instant je ne fais pas bien la distinction. Je me demande si le plaisir anal, que j’ai découvert et qui me procure des sensations délicieuses n’écrase pas lui aussi les sensations d’origine prostatique.

pas de plaisir prostatique sans plaisir anal et vice et versa,
ce sont juste les proportions qui changent,
selon qu’on soit engagé dans du massage prostatique
ou plutôt avec un joujou orienté plaisir anal genre plug

la prostate est là quelque part, enfouie près de la région anale,
elle va réagir à tout ce qui s’y passe sexuellement

La jouissance anale et prostatique est d’une toute autre nature, elle a une dimension féminine indéniable car elle se situe, comme le dit @logansan dans l’abandon, moi je dirais dans l’offrande. C’est essentiel il me semble pour comprendre la distinction entre le désir qui vise le plaisir pénien, et le désir qui vise le plaisir prostatique. Pour un homme comme moi, c’est une révolution et ça ne va pas sans résistance.

bon discernement en tout cas,
être dans l’abandon et dans l’offrande, il n’y a rien de contradictoire là,
chez moi, chez qui le processus est finalisé, complet,
l’abandon est total, j’ouvre toutes les portes,
je fais sauter tous les verrous, toutes les barrières, tous les tabous,
j’offre mon corps totalement, sans aucune résistance, sans aucune hésitation, au plaisir qui monte
je laisse mon instinct féminin et mes pulsions féminines
entièrement prendre les commandes durant la séance