#26749
bzobzo
Participant

quand nous éprouvons du plaisir prostatique, même fugacement,
nous nous connectons à des abysses en nous
dont nous ne soupçonnions pas l’existence

c’est pour cela que c’est toujours bouleversant,
même si cela ne dure qu’une fraction de seconde,
c’est un plaisir qui est monté de ténèbres inconnus,
nous consumons du mystère,
nous nous fusionnons à des gouffres nouveaux