#26904
Avatarnydor01
Participant

@monplaisir14000
Merci pour vos remarques.
À propos du « le jet de liquide », j’ai vécu une fois un écoulement abondant d’un liquide que je pense être du liquide séminal en proportion exceptionnelle. Pour vous-même, je me demande s’il ne s’agit pas du même phénomène que celui de l’éjaculation féminine. Une étude récente montrait qu’il devait s’agir d’une urine produite par les reins pendant l’excitation sexuelle. Au moment de l’orgasme, cette urine très « pure », donc transparente et sans odeur spécifique, serait expulsée par relâchement/poussée musculaire. Peut-être que la contiguïté de la vessie avec la prostate entraîne une réaction similaire chez vous.
Pour le reste, l’orgasme prostatique sans aneros fut chez moi le résultat d’un processus de plusieurs années; il demande patience et persévérance, relâchement et ouverture d’esprit, car c’est un plaisir où la part mentale est primordiale, et il faut considérer que c’est un cheminement qui n’est pas linéaire, où très souvent le plaisir s’intensifie par paliers, entre lesquels on peut avoir le sentiment de stagner ou régresser. En fait, c’est une quête perpétuelle, où l’extase ultime est toujours devant soi.