#26921
bzobzo
Participant

Je m’écarte à nouveau du sujet. Pour moi, ce que nous expérimentons lors que nos voyages orgasmiques ne serait pas la transformation de notre sexe d’homme en sexe féminin mais plutôt le plein potentiel de notre corps, qui, qu’il soit masculin ou féminin possède finalement anatomiquement peut-être plus de points communs au niveau de ses tissus, de ces organes dans toute cette zone génitale et périgénitale que nous ne le pensons.

ceci étant dit, je ne suis pas sûr que ce que tu écris ici, soit absolument contradictoire avec ce que je vis,
j’ai l’impression de réaliser une sorte de fusion, de réunion, entre le masculin et le féminin en moi,
même si c’est le second qui mène le bal durant la séance