#27027
AndranerosAndraneros
Modérateur

Votre témoignage est très intéressant car il met bien en évidence trois des difficultés que rencontrent les débutants.
1)

Tout d’abord, je ne sais pas si mes attentes sont trop grandes.

Tel que vous nous présentez cette question la réponse est « oui ». Vous devez engager vos sessions sans aucune attente. A ce stade de votre cheminement elles doivent être un moment que vous consacrez à vous-même, à votre développement sensuel, un exercice que vous faites pour en retirer le bénéfice plus tard, comme tous les apprentissages, tous les entraînements. Plus vous êtes excité, plus c’est difficile, mais c’est très important.
2)

je ne suis pas sûr d’être totalement détendu et pourtant j’essaie.

Vous ressentez déjà du plaisir et il est suffisamment intense pour être la cause de contractions parasites. Quand vous commencez votre session vous savez que vous allez éprouver du plaisir ; vous pouvez donc vous préparer à le recevoir en surveillant vos tensions musculaires pour approfondir votre détente dès qu’elles apparaissent sans leur laisser le temps de verrouiller votre corps. Il est possible que vous ayez ainsi l »impression de « faire redescendre » vos sensations de plaisir. Ne vous en inquiétez pas, si les conditions de votre session sont bonnes il reviendra un peu plus tard, éventuellement un peu plus intense. C’est contre-intuitif mais vous constaterez très vite à quel point c’est efficace.
3)

La seconde piste (bien que je pense que mon problème ne vient pas d’une seule piste mais résulte d’un ensemble) vient de mon attirance pour certains vêtements 

Votre parcours fait que vous avez une source d’excitation très puissante. Autant l’excitation est importante pour accéder au plaisir prostatique, autant il est important que cette source soit en vous plutôt que sur vous sauf si c’est le moyen de vous abandonner totalement à votre jouissance, ce qui ne me semble pas encore être le cas. En l’état actuel il est possible que le port de votre tenue fétiche ne vous permette pas de vous concentrer suffisamment sur les micro-sensations internes que fait naître le masseur. Quand vous faites l’amour avec votre femme avez-vous besoin de votre vêtement pour être excité ou pour jouir ?

Votre femme vous accompagne dans votre découverte du plaisir prostatique. Je reprends ce que je vous disais le 27 mars dernier :

En attendant votre femme peut participer… de façon plus active en pratiquant elle-même un massage anal puis prostatique avec ses doigts puis avec un masseur

Si vous êtes déshabillé lors de vos ébats avec votre femme, elle peut jouer un très grand rôle en vous aidant à développer votre sensibilité anale, périnéale, rectale et prostatique sans « aide externe » en l’associant naturellement à votre excitation. Une telle pratique vous aiderait à vous connecter directement à votre prostate.

Bon cheminement @buzzi.