#27092
Avatareveilletajoie
Participant

J’ai pour ma part une salle de douche avec sac au rez de chaussée de la maison (nous vivons à l’etage) et c’est considéré par toute la famille comme ma salle de bains (ma femme et mes enfants vont en haut dans une salle plus grande avec une baignoire).

Je commence toujours par remplir le lavabo d’eau bien chaude et je passe aux toilettes (je fais de moins en moins de lavements). Je mets dans l’eau chaude le masseur avec lequel je veux commencer pour le réchauffer (suivant les périodes, l’helix ou le peridise, en ce moment c’est carrément le pureplug) avec une seringue de lubrifiant, pour le faire fondre.

J’utilise des seringues de gavage de 5ml que je prépare par séries de 6, après avoir expérimenté le lubrifiant Durex à base d’ezu, et le beurre de Karite, c’est l’huile de coco que je retiens: super odeur et fond plus facilement que le karite (qui restait en pommade quand je l’utilisais en suppositoire)

Je prends 1 ou 2ml pour passer mon périnée et mon anus, quand je peux glisser un doigt je passe à la seringue pour injecter 2-3ml, le reste ira sur mes seins. Puis je mets le masseur en place et je me masse, particulièrement la poitrine.

Si je ne suis pas tout seul, la session se poursuit dans la salle de bains, si je suis tranquille je vais m’installer au lit avec une serviette sous les fesses pour les éventuelles gouttes d’huile.

C’est une approche assez directe, j’ai déjà fait des sessions avec plus de préliminaires, bain chaud parfumé, bougies… et en ce moment j’experimente le port du pureplug en journée ou la nuit pour préchauffer la machine… je me demande si je peux trouver plus confortable au niveau de la base d’appui car je n’ai pas de grosses fesses donc je sens encore un peu la poignée, certes bien plus agréable que celle des âneros.