#27131
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je connais un phénomène qui, sous une forme un peu différente, se rapproche un peu de ce dont tu parles

grand inconfort le lendemain, qui dure la journée. Je parle de gaz,

Les jours qui suivent mes sessions, il m’arrive d’avoir aussi des gaz mais j’en perçois beaucoup moins de gêne que ce que tu mentionnes. En fait je devrais dire il m’arrive d’avoir des « fuites de gaz », ce que je n’avais jamais connu dans des conditions normales avant le début de mon cheminement.

En y réfléchissant j’y vois deux raisons possibles :
1) Les conséquences d’un travail musculaire profond déclenché par les orgasmes et les stimulations diverses des masseurs (pression induite par leur volume, massages induits par leurs mouvement,…) qui agit sur le transit intestinal ;
2) Les conséquences des contractions anales (ponctuelles et répétées lors d’une session de massage prostatique, ou permanentes lors du port d’un plug pendant de longs moments) qui perturbent l’évacuation naturelle continue des gaz produits par la fermentation intestinale.
Je subissais les mêmes effets au tout début de mon cheminement AVANT d’avoir adopté la méthode de lubrification que j’utilise. D’un autre côté il m’est arrivé, bien avant ma rencontre avec le massage prostatique, d’avoir pendant deux ou trois jours les symptômes que tu décris et cela peut encore se produire ponctuellement.

Tu peux essayer
• soit de changer de méthode de lubrification pendant une dizaine de jours,
• soit de profiter d’une période où tu ne pourrais pas faire de session avec masseur pour continuer à te lubrifier
et voir si tes problèmes de gaz persistent ou non.
Bon cheminement @jieffe.