#27154
bzobzo
Participant

Qu’entends tu par interférence?

ce que j’entends par là?

maintenant que j’ai atteint un niveau assez sérieux en aneroless aussi,
aux portes désormais de mon premier super O
et en voie de pouvoir prolonger de plus en plus mes séances,
je sens deux nettes différences dues à l’absence de masseur

cela crée chez moi une sensation de vide à deux niveaux,
d’abord l’absence physique du masseur,
que remplacent les contractions dans l’aneroless, en tout cas chez moi,
je me sers de celles-ci en fait, exactement de la même façon qu’avec un masseur,
je crée en quelque sorte une sorte de masseur invisible
mais dont je peux faire varier la forme, la longueur, l’épaisseur,
c’est beaucoup plus subtil et varié comme effets
mais cela demande du temps d’apprentissage et le rewiring

ce que j’appelle les interférences du masseur,
ce sont les sensations que créent les contacts avec la prostate,
bien sûr dans le contexte du massage prostatique avec masseur, ce sont des sensations plaisantes
et comme on va et vient avec celui-ci, elles sont plus ou moins constamment là
à partir du moment où on a un certain niveau,
on est totalement habitué ainsi à ce que toute une certaine zone autour de la prostate
soit occupée par ces sensations

une fois qu’on est en aneroless, chez moi en tout cas,
j’avais une sensation de vide là où habituellement il y a ces sensations,
il faut repeupler cette zone en quelque sorte, la recoloniser
car les sensations des contractions sont plus subtiles, moins envahissantes,
ressenties différemment, c’est moins facile,
il faut plus se concentrer, mettre plus la main à la pâte en quelque sorte
pour que toute cette zone soit habité de sensations aussi,
c’est moins simple
mais une fois qu’on y arrive, c’est plus fort, plus riche,
enfin cela l’est désormais chez moi,
même si la sensation de vide ,’est pas totalement morte
et qu’elle revient encore parfois,
c’est une question d’habitude

je ne sais pas si c’est suffisamment clair, expliqué ainsi,
j’avais vraiment une sensation de vide autour de la prostate
quand j’étais en action pendant tout un temps en aneroless,
là c’est en train de partir peu à peu,
cela se restructure au niveau des sensations, au niveau du ressenti des mouvements,
la sensation du féminin en action est beaucoup plus fort,
cela compense très largement les sensations qu’il n’y a plus
grâce au contact direct du masseur avec la prostate
et que dans le contexte de l’aneroless , j’appelle interférences