#27156
bzobzo
Participant

ue l’« effet gaz » est plus lié à l’activité musculaire interne et à la multiplication inhabituelle des stimulations nerveuses de tout le bas ventre

je ne suis pas convaincu, personnellement, c’est à partir du moment
où j’ai cessé d’injecter avec une seringue le lubrifiant avant la séance
mais que j’ai commencé à utiliser la méthode que j’ai décrite plus haut,
que mes problèmes d’aérophagie ont cessé